Google, pourquoi avez-vous décidé de fermer Reader? Avez-vous signé la pétition?

Google, pourquoi avez-vous décidé de fermer Reader? Avez-vous signé la pétition?

8

Google fait une gaffe en fermant Reader. Certes, ce n’est pas le service grand public utilisé par des centaines de millions de personnes comme Gmail. C’est plutôt un service dont le nombre d’utilisateurs est assez confidentiel. Cependant, les utilisateurs de Reader sont ce que nous nommons les influenceurs du Web.

Ces personnes sont des blogueurs, blogueuses, journalistes, gestionnaires de communautés et des personnes responsables de faire des veilles dans le cadre de leur travail. Ils utilisent ce service plusieurs fois par jour pour créer les informations qu’ils diffusent sur l’ensemble du Web, sur les médias sociaux et les applications mobiles.

Le problème ici c’est qu’il ne s’agit pas de l’un de ces projets de Google que personne n’utilise. Il s’agit d’une base d’information que les utilisateurs de Reader ont bâti depuis plusieurs années. Personnellement, j’utilise cette application Web depuis 2005. Oui, il existe des alternatives, mais elle n’offre pas la flexibilité et surtout «l’historisation» que permet d’obtenir Reader.

Donc, Google Fermera Reader son lecteur RSS Web le 1er juillet prochain. C’est à mon avis un manque de sensibilité de Google envers ses utilisateurs. Si vous êtes de ceux qui croient que ce service a encore sa place, je vous invite à signer la pétition mise en place par Dan Lewis.
Benoit Descary

8 Commentaires

  1. Sans doute une marche de plus pour faire converger les utilisateurs vers G+… tout ça pour contrer Facebook, c’est triste. L’usage n’étant pas le même.

  2. Pour mon usage en tout cas, j’ai découvert Feedly qui apporte peu ou prou les même service (et qui sait importer les flux Google Reader). Je crois donc que je sais par quoi je vais remplacer Google Reader.

  3. La simplicité et la robustesse de Reader ne peut pas vraiment se comparer a Feedly ou d’autres News Readers à mon avis.
    Ça va peut être amener de l’innovation dans le secteur des RSS par contre.
    Dans tous les cas je ne pense pas qu’une pétition change le destin d’une application qui n’apporte et ne pourra pas apporter de revenus à Google…

  4. Je ne crois pas que l’on soit beaucoup à regretter l’historisation qu’offrait Google Reader…
    J’ai pu remonter sur des podcasts datant de 2008…
    C’est une énorme archive que Google va jeter…
    Dommage.

  5. J’étais justement passé de iGoogle (qui a annoncé la fin de son service pour novembre 2013) à Google Reader ! Sans vouloir trop généraliser, j’ai tout de même le sentiment que Google se concentre de plus en plus sur ses applications Chrome et Androïd, un peu au détriment du web… Ca sonne comme la fin du RSS. Cela dit, je viens de trouver Onemoretab, une belle alternative à Google Reader et français qui plus est.

  6. Idem, si on se concentre sur le gratuit.
    Il existe quand même des intermédiaires entre les « majors » (grosses Plate-Formes de veille que sont Digimind, AMI, etc.) et des acteurs un peu plus abordables et plus simples à utiliser/ A tester : http://www.rss-sourcing.com

Laisser un commentaire