Depuis l’an dernier, Google offre un système qui permet de mieux sécuriser votre compte. Il se nomme la validation en deux étapes. En plus de votre mot de passe, vous devez saisir un code temporaire unique qui est transmis sur votre téléphone intelligent à l’aide d’une application ou par SMS.

Mise à jour: Google a désactivé la validation Sesame. L’entreprise de Mountain View mentionne qu’il s’agissait uniquement d’une expérimentation. Dans une note, Dirk Balfanz, membre du Google Security team mentionne que l’équipe travaille sur une méthode qui devrait être encore mieux. À suivre…

Entre temps, vous pouvez utiliser la validation en deux étapes.

Merci à Ironmano pour l’info

J’utilise la validation en deux étapes depuis qu’elle est disponible. C’est chiant, mais comme toute ma vie numérique se trouve sur mes comptes Google, je préfère sécuriser le tout au maximum.

Google a discrètement mis en place une autre méthode très sécuritaire qui permet d’ouvrir une session Gmail. Vous n’avez même pas à saisir le mot de passe sur l’ordinateur que vous utilisez. C’est sur votre smartphone que vous saisissez le nom d’utilisateur et mot de passe de votre compte. Une fois que vous avez confirmé ces informations, la session s’ouvrira comme par magie sur l’ordinateur que vous utilisez.

Cette méthode qui se nomme Sesame est surtout utile lorsque vous accédez à votre compte depuis un ordinateur qui ne vous appartient pas. Pour utiliser ce système, vous devez posséder un smartphone et y installer une application qui peut lire les Code QR. Sur l’ordinateur sur lequel vous désirez accéder à votre compte Gmail, rendez vous sur la page Web suivante: https://accounts.google.com/sesame

Un code QR s’affichera à l’écran, balayez-le en utilisant votre smartphone. Il ne vous restera plus qu’à saisir votre nom d’utilisateur et mot de passe depuis votre téléphone. Votre session Gmail s’ouvrira comme par magie sur l’ordinateur que vous utilisez.
Benoit Descary

Via: Google+ et PCWorld

5 COMMENTAIRES

  1. Super news !
    Maintenant, comment flasher un QR que l’on affiche sur son smartphone … bon, ok, c’est le serpent qui se mort la queue ;-))

Comments are closed.