Google Glass, le projet de lunettes à réalité augmentée de Google qui fait partie de la mouvance d’objets intelligents est de plus en plus concret. Google a dévoilé les caractéristiques techniques de ces lunettes qui semblent sorties tout droit d’un film de science-fiction.

D’ici quelques semaines, le projet Google Glass ne sera plus un projet, mais bien une nouvelle niche technologique. Dans un premier temps, ces lunettes devraient être distribuées aux développeurs ainsi qu’à certains utilisateurs américains qui ont accepté de payer 1500 $ pour être les premiers à y avoir accès. D’ici la fin de l’année, elles devraient être offertes aux consommateurs.

google-glass-setup

Alors, voici les principales caractéristiques techniques des lunettes Google Glass:

  • L’affichage : équivalent à un écran haute définition de 25 pouces (63.5 cm) avec un recul de 8 pieds (2.44 mètres).
  • Appareil photo: photo 5 mégapixels et vidéo de 720p.
  • Stockage: 16 Gigas de stockage dont 12 accessibles par l’utilisateur.
  • Synchronisation: Les données seront synchronisées avec Google cloud storage.
  • Connectivité: Bluetooth et Wi-Fi- 802.11b/g
  • Chargeur: Micro USB
  • Batterie: autonomie d’environ une journée. Par contre, l’utilisation de Hangout et de la vidéo peuvent influencer négativement l’autonomie des Google Glass.

Google Glass n’est pas un appareil totalement autonome. Ces lunettes à réalité augmentée seront en fait une extension de votre smartphone. Elles utiliseront entre autre la connexion de transmission de données de votre smartphone.

Une application Android qui se nomme MyGlass permettra de maximiser l’utilisation de Google Glass. Pour l’instant, il n’y a pas d’annonce sur la disponibilité de My Glass sur d’autres plateformes mobiles. Pensez-vous faire l’acquisition de lunettes à réalité augmentée lorsqu’elles seront disponibles?
Benoit Descary

Lien: Projet Google Glass

4 COMMENTAIRES

  1. Sympa ces petites précisions sur le fameux projet Google Glass ! Personnellement j’ai hâte de voir débarquer ça en live, au même titre que les montres connectées qui se font bien attendre !

  2. On ne peut augmenter la réalité, on peut l’accélérer. Il n’est pas question ici de réalité augmentée mais de réalité instantanée. Une succession excessivement rapide d’instant photographique.

Comments are closed.