Connaissez-vous l’iPad? À moins que vous ayez passé le dernier mois dans une grotte ou un refuge dans les Andes, vous savez à peu près tout du iPad. Personnellement, j’utilise l’iPad depuis déjà quelques semaines et je vais vous livrer ici mes impressions après une expérience d’environ 15 jours avec cet appareil.

Ce type d’appareil qui est souvent appelé une tablette n’a jamais vraiment réussi à s’imposer. Il y a quelques années, Microsoft avait présenté ce concept qui n’a jamais vraiment connu de succès commercial.

[ebook iPad]

Apple versus Microsoft

Contrairement à Microsoft, Apple propose une interface qui est conçue pour un appareil mobile. Je ne suis pas convaincu que Windows7 réussira à s’imposer comme étant une plateforme adéquate pour les tablettes. Ce système d’exploitation a été conçu pour être utilisé avec une souris et sur un écran de grande dimension. De son côté, l’iPhone OS tout comme Android est réellement une plateforme mobile.

Venons-en au iPad. D’entrée de jeu, je peux vous dire que cet appareil est loin d’être parfait. Surtout si vous êtes un créateur de contenu. Il est possible de rédiger des textes à l’aide de Pages et de gérer ses mails mais les tâches que vous pouvez accomplir sur l’iPad sont pour l’instant assez limitées. Comprenez-moi bien, malgré ses nombreuses lacunes cet appareil peut s’avérer être très utile et surtout, son potentiel est énorme.

iPad, la prise en main

Le premier démarrage du iPad est à la fois surprenant et décevant. Vous devez le brancher à un ordinateur pour qu’il puisse être utilisé. Je m’imaginais que l’iPad serait moins dépendant de l’ordinateur. Mais bon, je suis sans doute un cas particulier. Ma vie numérique se passe surtout dans les nuages (Cloud computing).

Je m’imaginais qu’il serait plus orienté Web. Une fois cette première frustration passée, j’ai été passablement bluffé par la rapidité d’exécution du iPad. Vous avez peut-être entendu ou lu que l’appareil était rapide. C’est absolument véridique, il est très rapide, ce qui compense en bonne partie le fait qu’il ne soit pas encore multitâche.

Si vous utilisez déjà un iPhone, vous serez en territoire connu. La navigation et les astuces sont identiques à celle du iPhone. À quelques différences près, le système d’exploitation est identique au iPhone. Curieusement, vous ne retrouverez pas l’application Horloge, Calculette et Dictaphone. Évidemment, vous trouverez des alternatives sur l’App Store. Le fait que ces applications ne soient pas présentes accentue l’impression de vide sur l’écran du iPad.

La vidéo

La vidéo est l’un des points forts du iPad. Vous pouvez évidemment synchroniser vos vidéos films ou les louer sur l’iTunes Store. La vidéo est fluide et même si ce n’est pas un écran HD, regarder un film sur cet appareil est extrêmement agréable. Deux points négatifs :
1- les haut-parleurs du iPad sont bizarrement situés du même côté, ce qui est à mon avis une erreur de conception.
2- Il y a un manque de diversité de contenu cinématographique sur l’iTunes Store. Du moins sur la version canadienne. On y retrouve uniquement des films américains.

L’application Photos … décevante

L’application Photos sur l’iPad est saisissante. La fonction diaporama est géniale, mais il manque de fonctionnalités importantes à cette application. Par exemple, il est impossible de créer un album depuis l’iPad. De plus, lorsque vous synchronisez manuellement des dossiers de photos depuis iTunes, ils seront tous envoyés dans le même album sur l’iPad. Encore une fois impossible de réorganiser vos photos depuis l’iPad.

Un appareil incomplet

Il faut savoir que lorsque vous sortez l’iPad de son emballage, il n’est pas complet. Vous devez absolument acheter un étui qui est aussi utilisé comme support. Mais vous devez surtout vous procurer Pages, Keynote, Numbers et GoodReader. Ces applications sont absolument nécessaires si vous désirez utiliser cet appareil dans un cadre professionnel ou académique.

Un excellent compagnon de voyage

Contrairement à un ordinateur portable, l’iPad a une excellente autonomie. Ce qui en fait donc un excellent compagnon de voyage et tablette de prise de notes pour les étudiants ou professionnels qui assistent à de nombreuses réunions. L’iPad est toujours prêt à être utilisé. Contrairement à un ordinateur classique, sa mise en route est instantanée.

À mon avis, c’est probablement là l’une des grandes forces du iPad. Il peut en quelque sorte devenir le satellite de votre ordinateur de table. Vous saisissez vos notes, enregistrer des mémos vocaux, répondez à vos mails et ensuite vous synchronisez le tout avez votre ordinateur.

L’iPad comme outil de création

Est-ce que l’iPad est un bon outil de création? À cette question, je réponds non. Bien entendu il est possible de saisir du texte à l’aide de note ou encore mieux avec Pages. Cependant, les tâches que vous êtes habitué de faire sur votre ordinateur comme copier du texte d’une application à l’autre, modifier une image, publier du contenu sur le Web se révèlent être très ardues sur l’iPad.

L’iPad n’a d’ailleurs pas été présenté comme un outil de création, mais plutôt comme un centre de divertissement.

Peut-il être utile dans un cadre professionnel?

Oui et non, malgré ses limitations actuelles, comme je vous le mentionnais plus haut, cet appareil convie très bien à la prise de notes, présentations Keynote et consultation de contenu. Personnellement, je l’utilise beaucoup pour préparer mon travail. Je consulte mes mails, flux RSS, calendriers et notes depuis l’iPad. Le développement de son utilisation dans un cadre professionnel dépendra sans doute de l’offre des applications qui sera graduellement offerte au cours des prochains mois.

Naviguer sur le Web depuis l’iPad

Naviguer sur le Web depuis l’iPad est très agréable, Safari est rapide et le fait que la technologie flash ne soit pas supportée ne cause pas vraiment de soucis. La majorité des sites Web s’affichent correctement. Cependant, l’expérience de navigation se dégrade considérablement lorsque vous désirez utiliser des services Web.

Par exemple, Google Documents ou Zoho Docs ne fonctionnent pas très bien sur l’iPad. De plus, il est impossible de téléverser des photos depuis l’iPad vers des services comme Flickr ou Picasa Web.

Conclusion

L’iPad n’est que le premier d’une longue liste d’appareils plus ou moins similaires qui devraient voir le jour au cours de l’année. Il devrait certainement être l’un des leader dans cette catégorie. Il est facile à utiliser, offre une très grande autonomie avant d’être rechargé et offre déjà de nombreuses applications.

Maintenant, est-ce qu’il constitue un bon achat? Je pense que oui, mais uniquement dans la mesure où vous saisissez bien les limites de cet appareil. Ne vous attendez pas à la même expérience que si vous utilisiez votre ordinateur. Dans sa version actuelle, l’iPad est plus un ordinateur grand public et non professionnel. Maintenant, dans quelques mois, ce sera probablement différent puisqu’il sera livré avec la nouvelle version du système d’exploitation 4.0 plus robuste et plus puissante.

La question qui tue. Est-ce que j’aime cet appareil?

Oui, j’adore l’iPad. J’ai été conquis par son format, sa rapidité d’exécution et surtout le fait qu’il soit constamment prêt à être utilisé. Maintenant, est-ce un appareil révolutionnaire? Non, c’est plutôt une évolution qu’une révolution.
Benoit Descary

15 COMMENTAIRES

  1. La grande force de l’Ipad, qui lui assure un pouvoir incomparable pour pénétrer et séduire le marché, c’est qu’il arrive avec cette expérience unique acquise au cours des dernières années par l’Iphone. Et bien sûr, ces milliers d’applications disponibles dès le jour Un.

    Aucune autre tablette ou eBook ne peut prétendre avoir autre d’expérience, de profondeur et « d’habitués » dès sa mise en marché.

    Apple a eu le brio de faire un appareil à la fois différent et familier.

  2. Peut-être que tu n’utilises pas encore utilisé cette fonctionnalité, mais il serait intéressant de souligner que l’on peut l’utiliser comme un ebook reader..

  3. Merci Benoît pour ces avis sur l’iPad.

    Penses-tu qu’en l’état, il soit un outil intéressant en classe pour des jeunes enfants (<10 ans) ? Je pense à une possibilité de remplacer les portables qu'on a dans nos classes, et éventuellement à alléger les cartables des enfants : utilisation de traitement de texte, de jeux en ligne (mais j'ai un peu peur de l'absence de flash), de manuels numériques…

    • @ Jyaire
      Absolument, l’iPad avec Pages et quelques autres applications serait certainement un outil intéressant en classe.

  4. @ Descary

    Question comme ça : pourquoi autorisez-vous cette suite de commentaires qui ne sont que des références à des gens qui citent votre article?

    Pour une fois, les commentaires commençaient par de vrais commentaires… Je trouve que votre blogue serait mieux enrichi par ceux-ci, que par une liste de gens qui citent votre article. Ça ne donne pas le goût de participer ou de poser des questions. Bien sûr, ce n’est peut-être pas votre but non plus…

  5. Merci Benoit pour cette critique que j’oserais qualifier d’objective! Ça confirme mon intention d’attendre à la deuxième génération avant d’acheter.

  6. Deux remarques:

    1. L’iPhone OS 3.2 est un OS de transition qui n’est là que pour assurer le minimum à la sortir de l’iPad. Le seul OS qui compte c’est la v4 avec multitâches et nombreuses autres améliorations. L’iPad sera-t’il aussi peut attrayant à ce moment là?

    2. Cote boulot: avez-vous testé des application pro non-Apple comme les outils OMNI Group, Quick Office ou DocsToGo ? Si oui, comment gèrent-ils le passage sur grand-écran?

  7. Merci pour votre article , toute fois j’ai une question..

    Ces 2 appareils proposant un OS apparemment identique (quasiment jumeaux) ??

    Est ce que l’ipad peut être verrouiller par code comme l’iphone ?

  8. bonjour en faite j’ai un exposé sur le ipad, est ma question est qu’est-ce que le ipad represente pour les jeunes car il n’est pas fait juste pour les adultes. merci d’avance

Comments are closed.