Il est curieux de constater que certains très bons services Web2.0 ont de la difficulté à s’imposer sur le Web et c’est le cas de Twango. Ce service est probablement ce qu’il se fait de mieux en fait de partage de photos, vidéos et fichiers audio. Pourtant, il est encore très méconnu.

Twango est en quelque sorte le guichet unique de vos fichiers multimédias. Vous créez vos chaînes (channels), définissez si elles seront publiques ou privées, qui sera le ou les contributeurs de vos chaînes et qui pourra laisser des commentaires. Twango crée automatiquement des flux RSS sur chacune de vos chaînes. Mieux encore, si par exemple je crée un podcast et que je le télécharge sur ma chaîne qui se nomme par exemple «podcast », Twango identifiera cette chaîne contenant des fichiers audios comme étant un flux podcast et automatiquement, il créera un flux compatible avec ITunes. Le même type de flux est appliqué pour les chaînes vidéo.

Cette nouveauté qu’offre Twango aux créateurs de podcast et videocast permet de simplifier au maximum la création d’un flux compatible avec ITunes. Vous ne vous occupez plus de l’espace disque ni de la bande passante, Twango prend tout en charge. Une fois que votre chaîne est créée, votre flux est actif. Ceux qui désirent souscrire à votre podcast n’auront qu’à cliquer sur le bouton du flux.

Actuellement, Twango offre 250mb par mois de téléchargement en amont et une bande passante illimitée en aval. Par contre, j’ai un petit truc. Si vous écrivez au support technique en demandant d’augmenter votre bande passante, ils la doubleront instantanément. Ce qui vous fera 500mb de téléchargement par mois. L’une des meilleures fonctionnalités de Twango réside justement dans le téléchargement de vos fichiers. Lorsque vous désirez télécharger un répertoire complet, aucun problème vous déplacez votre répertoire sur la fenêtre de téléchargement et hop, l’ensemble de votre œuvre se retrouvera sur la chaîne que vous avez sélectionnée.

En plus de la possibilité de crée des flux de podcast, Twango devrait offrir sous peu une synchronisation automatique avec IPhoto. Ce service qui est encore très confidentiel mérite que l’on y adhère. Il est convivial, multifonctionnel et gratuit.

Je publierai demain dans le cadre de Interview2.0 un entretien avec Jim Laurel, l’un des cofondateurs de Twango.

Benoit Descary

Lien :

Twango : http://www.twango.com

4 COMMENTAIRES

  1. Salut,
    Merci des précisions sur Twango, lors de ton précédent post je n’avais pas été séduit, a tort, en prenant le temps d’utiliser twango je me rends compte que c’est un très bon outils, Merci Benoit.

  2. Bonjour Gsyka,
    Pas de quoi, n’hésite pas à me transmettre tes commentaires sur service. Et n’oublie pas de demander une augmentation de ta bande passante. Tu la doubleras automatiquement.

    Merci pour ton commentaire.

    Benoit

  3. Bonjour,

    Je viens de m’inscrire sur ce Twango suite à la lecture de ce billet et je confirme : c’est vraiment très bien fait.

    Je cherchai sans succès depuis longtemps un service qui permette de partager facilement photos et vidéos sur des espaces privatifs (seulement pour la famille et les amis par exemple) et cela sans nécessiter d’inscription de la part des visiteurs (pénible pour grand-mère ou grand père).

    J’étais même prêt à payer un peu pour ça et là c’est gratuit…

    Je m’interroge cependant sur le modèle économique du site (il n’y a pas de pub pour le moment) et j’espère qu’il ne va pas fermer trop vite.

    L’ergonomie est très bonne, l’utilisation est très intuitive. La bande passante est tout à fait correcte.

Comments are closed.