Google a dévoilé son tout dernier projet. Il se nomme Google Chrome OS. Il s’agit d’un système d’exploitation qui viendra concurrencer Windows, OSX et Linux. Cet OS sera, selon Google, rapide, léger, sécuritaire et complètement orienté vers le Web.

Le système d’exploitation Google Chrome utilisera une base Linux et sera open source. Dans un premier temps, ce nouvel OS sera disponible sur des Netbooks. Donc, des ordinateurs à bas prix qui visent une clientèle souvent étudiante qui est constamment sur le Web.

Selon Google, les systèmes d’exploitation actuels ont été conçus à une époque où le Web n’existait pas. Chrome OS qui devrait fonctionner sur des architectures x86 et ARM sera optimisé pour tirer le plein potentiel des applications Web. Ce nouvel OS devrait être disponible officiellement dans un an. Une version test devrait cependant être offerte plus tard au cours de l’année.

Faut-il voir Google Chrome OS comme un système d’Exploitation qui viendra bouleverser ce marché contrôlé par Microsoft et dans une certaine mesure par Apple et Linux? À court et moyen terme, je ne pense pas. Trop d’individus et d’entreprises doivent utiliser des applications professionnelles qui ne sont pas encore disponibles en version Web. Par contre, ce n’est pas le cas des étudiants qui eux pourraient être séduits par cet OS.

Google sera présent partout sur le Net. Androïde équipera plusieurs téléphones mobiles d’ici la fin de l’année. Google Waves permettra d’unifier plusieurs moyens de communication Web et l’ensemble des services Web l’OS offert par Google lui permettra de maximiser sa présence sur Internet.

La stratégie Web de Google est extrêmement claire, alors que celle de Microsoft reste encore à définir, du moins publiquement. Au final, si Microsoft se fait doubler par Google elle n’aura qu’elle-même à blâmer.
Benoit Descary

Source: Blogue de Google

5 COMMENTAIRES

  1. Google investi le marché des OS de netbook.

    Ils nous refont le coup d’Oracle avec ces NetComputer des années 90. Un terminal passif dont l’ensemble des applicatifs est déporté vers le nuage.

    La base Linux ne semble être là que pour deux choses:
    – booter la machine et offrir connexion réseau (et imprimante?)
    – héberger le navigateur Chrome

    Android semble être une alternative plus généraliste. Plus adapté à des usages divers.

    Chrome OS n’est pas détaillé mais il y a fort à parier que l’usage sera très limité. L’absence de système de fichier classique (en tout cas du point de vue utilisateur) semble être avancé. La simplicité et la sécurité auront un cout.

    Reste à évaluer si ce cout est contrebalancé par la simplicité.

    Le seul but est de permettre la construction d’un terminal internet léger, ce que Windows n’est pas capable d’offrir.

    Est-ce bien un marché rentable à moyen terme?

  2. Au final, c’est bien Microsoft qui va perdre des parts de marché, que ce soit pour son OS mobile ou Windows classique. Je me fais moins de soucis pour Mac OSX, qui part de plus loin, et qui s’adresse à un autre type de consommateur. En tous les cas, ça va faire du bien au marché du logiciel.

  3. « Google à dévoiler son tout dernier projet »
    P’tite faute: « a dévoilé » s’accordera mieux avec le sujet Google et son complément d’objet direct )::

    Merci pour toutes ces diversifiées informations; que de découvertes j’ai déjà rencontrées grâce à vous!

  4. Pour ton point sur la pénétration du marché des entreprises, le processus est souvent le même que ce soit Microsoft à travers ses OS, Apple à travers l’Iphone et probablement Google via Chrome OS et ses applications sur le web :
    1 : attaquer le grand public via les usages
    2 : le grand public commence à utiliser les applications au travail – à la maison
    3 : les entreprises répondent à la demande croissante et pressante de leurs salariés et mettent en place les applications demandées.

    Lorsque la plus grande partie des jeunes utiliseront Chrome OS comme ils utilisent Google App., ces futurs salariés ferront pression sur les DSI pour retrouver les applications qu’ils ont l’habitude d’utiliser chez eux pour un usage personnel en entreprise.

    Donc dans X ans, Google sera dans les entreprises come Microsoft l’a fait en son temps.

Comments are closed.