Sans être le service de courriel Web le plus utilisé, GMail est sans doute l’un de ceux qui vous offrent le plus de fonctionnalités pour gérer votre compte courriel. De la filtration avancée où vous pouvez transférer les courriels filtrés vers une autre adresse en passant par le protocole IMAP, GMail permet une gestion très efficace de ses courriels. Au cours des prochains jours, je publierai une série de billets sur GMail où je tenterai de faire le tour des fonctionnalités qui sont à mon avis les plus intéressantes.

La semaine dernière, Gmail nous annonçait une mise à jour de son service. Parmi les nouvelles fonctionnalités qui nous sont proposées, celle qui m’apparaît comme étant la plus intéressante est certainement l’avènement du protocole IMAP. Ce protocole peut ressembler à du chinois pour certains. En fait, l’IMAP permet une synchronisation entre vos différents clients. Donc, par exemple, vous possédez une copie d’Outlook sur votre poste de travail, Tunderbird sur votre portable et un téléphone mobile de type Windows-Mobile ou Palm. Lorsque vous lisez vos courriels sur Outlook ou votre Palm, l’action sera synchronisée instantanément partout où vous récupérez vos courriels. Vous ne traitez vos courriels qu’une seule fois, le bonheur.

L’IMAP offre donc pour vos courriels, sensiblement le même type de fonctionnalité que ce que propose le BlackBerry. Actuellement, cette fonctionnalité n’est activée que si vous passez à la version anglaise de GMail. Uniquement pour cette fonctionnalité gratuite, ça vaut le coût de passer à GMail. Par contre, j’aimerais bien avoir la possibilité d’utiliser différentes adresses d’expédition depuis la version mobile de Gmail ou encore lorsque j’utilise Outlook. Chose qui est possible depuis GMail.

L’une des fonctionnalités à laquelle j’aimerais bien avoir accès sur GMail, ce serait la possibilité d’annoter et de commenter les courriels que je reçois. Cette fonctionnalité qui existe déjà sur Google Documents serait intéressante dans la mesure où lorsque je reçois et archive un courriel, il m’arrive souvent de vouloir ajouter un complément d’information que je ne désire pas nécessairement transmettre à l’expéditeur du courriel.

Si vous avez aimé ce billet, abonnez-vous au fil RSS. Vous pouvez aussi recevoir les mises à jour par email.

Benoit Descary

Billets suvants: 2ème partie

Hebergement Web: espace disque et bande passante illimité! Code rabais de 70$

8 COMMENTAIRES

  1. Concernant l’IMAP j’ai quand même découvert deux éléments un peu « génants ».

    1. La lenteur.
    C’est quand même assez frustrant d’attendre 2 ou 3s pour voir s’afficher le contenu d’un dossier dans son client mail (j’ai pourtant demandé à ce que mes dossier soient accessible hors connexion donc tous les messages sont téléchargés)

    2. La gestion des dossiers/libellés.
    Je m’explique, quand on est sur le client web de gmail (gmail.com) on peut attribuer un libellé à un message tout en le laissant dans la boite de réception. J’ai donc créé des filtres qui appliquent automatiquement certains libellés aux messages sans pour autant que je les lise.
    Dans le client de messagerie (thunderbird en l’occurence) j’aurais souhaité que les nouveaux messages arrivant, et qui se voient attribué automatiquement un libellé, apparaissent comme non-lus dans leur dossier. Hélas, mettre un message dans un dossier sur son client de messagerie correspond à une mise en archive pour gmail. Du coup il disparait de la boite de réception dans le client web.

  2. Si tu veux appliquer un supplément d’information à un mail, tu peux toujours le faire dans un brouillon de réponse.
    Tu fais « répondre à », tu écris tes notes, mais tu ne l’envois pas.
    Je sais que ce n’est pas idéal, mais en attendant mieux, ça rend bien service.

    Et justement, les brouillons ne me servent quasiment que à ça.

  3. Séquence nostalgie : ce billet m’a poussé à chercher le premier mail reçu sur ma boite gmail : 19 févr. 2005 11:52 ^^ Je n’arrive plus à trouver un intérêt à outlook ou autre 😉

  4. Pourriez-vous préciser comment Google lit (ou non) nos mails afin de cibler les publicités sur les côtés.

    Nos conversations sont-elles surveillées ? Si oui, comment ?

    Doit-on craindre big brother ou peut-on mener sans grand risque des conversations mettant en scène nos opinions politiques, religieuses ou autres ?

    Merci d’avance si un jour vous pouvez nous faire un beau billet sur ce sujet !

  5. C’est un GoogleBot qui récupère des mots clés dans les mails. Personne ne lit vos mails. Un robot (comme ceux qui référence les sites pour Google) parcours les mots du mails à la recherche de mots clés qui correspondent à des annonces publicitaires en stock pour afficher l’annonce en question.

    On peut trouver ça génant, mais il ne faut pas y voir non plus l’image d’un petit homme qui lit vos mails et se marre en découvrant l’histoire de votre vie. Tout est automatisé, informatisé et les données ne sont stockées que sur une période définie. Après sans ça gMail serait encore mieux mais je soupçonne hotmail et yahoo de faire la même chose sans être autant transparent que google…

  6. @ Vincent- Tu as raison, malgré la nouvelle version et son amélioration des performances annoncées, je trouve aussi que GMail est parfois assez lent.

    @ Damien- effectivement, le brouillon fonctionne, par contre j’aimerai bien une solution à la Google Document qui permet l’intégration de commentaires à même le texte.

    @ Vincent – merci pour cette réponse à Émanuelle 🙂

  7. Oui j’ai tendance à prendre la parole quand est remis sur le tapis le problème de confidentialité des mails dans gMail.
    Je me suis pris un tel vent par certaines connaissances à l’ouverture de mon compte que maintenant je suis « sensible » au sujet 😀

Comments are closed.