Kongregate se veut en quelque sorte le YouTube du jeu vidéo. C’est le premier service Web qui propose une communauté de jeux où vous pouvez bien entendu jouer, mais aussi proposer vos créations aux autres membres.

Il y a actuellement une centaine de jeux en flash disponible. Kongregate possède des fonctionnalités sociales semblables à celles que l’on retrouve sur YouTube. Par exemple, vous pouvez ajouter vos jeux favoris à votre profil, noter chacun des jeux présents sur Kongregate, ajouter des tags, inviter des amis à essayer vos jeux préférés et suivre vos créateurs de jeux préférés.

L’aspect social, surtout pour des jeux est très intéressant. En tout temps, vous pouvez voir qui est en ligne, ce qui vous permet de chatter avec vos amis directement depuis l’interface de Kongregate. Actuellement, vous apercevez l’ensemble des utilisateurs et ce, quel que soit le jeu qu’ils utilisent. Par contre, lorsque la communauté deviendra plus importante, vous ne verrez que les membres jouant le même jeu que vous.

Tout comme sur YouTube, vous pouvez proposer vos propres créations. Si vous connaissez le flash et que vous recherchez une vitrine autre que votre propre site pour vos jeux, vous trouverez ici un endroit stimulant. Non seulement, il est possible de proposer vos jeux et ainsi d’obtenir rapidement une visibilité et des réactions vous permettant de les peaufiner, mais en plus, Kongregate est à mettre en place un système de rémunération pour les créateurs. Il sera ainsi possible d’obtenir entre 25% et 50% des revenus que généreront vos jeux.

C’est probablement le seul endroit où vous pouvez jouer à un jeu, échanger des idées avec d’autres joueurs et chatter avec les créateurs de jeux. Il existe de nombreux sites qui proposent des jeux en flash, mais à ma connaissance il s’agit sûrement du tout premier service Web qui met en relation joueurs et créateurs. Je vous invite à y jeter un coup d’œil, l’inscription est gratuite.
Benoit Descary

Pageflakes: Votre page d’accueil sur mesure

Lien:

Kongregate: http://kongregate.com

Comments are closed.