Ce billet a été écrit par Benoit Descary avec la collaboration de Jean-François Lessard. Nous possédons tous les deux un ou plusieurs iPhone 😉 et un Nexus One.

Pour ma part (Benoit), j’utilisais un 3G depuis juillet 2008. De son côté, Jean-François a eu en sa possession tous les modèles d’iPhone. Nous étions donc, des inconditionnels du iPhone jusqu’à ce que nous touchions au Nexus One (N1).

Contrairement à Jean-François, je suis aussi un très grand utilisateur des services de Google. J’ai un compte Gmail, Google Apps, Picasa Web et Google Agenda. Ce qui faisait de moi un candidat tout désigné à éventuellement basculer sur un smartphone Android.

Pourquoi le Nexus One plutôt qu’un autre téléphone Android?

Pourquoi avoir choisi le N1 plutôt que le Motorola Milestone ou un autre téléphone Android? Parce qu’au niveau design, poids et ergonomie, c’est probablement celui qui se rapproche le plus du iPhone. Donc, à notre avis celui qui séduira le plus les utilisateurs du iPhone.

Nexus One = Cloud computing
Le Nexus One et évidemment tous les autres appareils propulsés par le système d’exploitation Android est ce que nous pourrions qualifier de véritable smartphone Web 2.0. Contrairement au iPhone qui demande d’être synchronisé à un ordinateur, le Nexus One est un appareil totalement autonome.

Si vous utilisez les services de Google tels que Gmail, Google Apps et Agenda, vous serez bluffé par la facilité de synchroniser l’ensemble de vos données. Le N1 nécessite deux choses, votre nom d’usager et mot de passe. Quelques minutes plus tard, tout est en place sur votre appareil. Vous y retrouverez même vos albums photo Picasa Web.

Les applications
L’écosystème du N1 n’offre pas encore la variété et surtout un aussi grand nombre d’applications que nous retrouvons sur l’iPhone. En revanche, l’Android Market offre suffisamment d’alternatives pour satisfaire environ 90% des besoins d’un utilisateur d’iPhone.

Les deux principales applications qui nous manquent sont Instapaper et 1Password. Sinon pour le reste, tout y est. Evernote, Facebook, Seesmic, Fring, Dropbox, Foursquare, Pages Jaunes, WordPress, Le Monde et le NYT sont aussi performants en version Android que sur l’iPhone.

Le Nexus One, la conception de l’appareil
Le format du Nexus One ressemble beaucoup à celui du iPhone. Il est compact, possède une pile interchangeable et offre un appareil photo et vidéo de 5 mégapixels qui offre la mise au point automatique.

Synchronisation automatique avec vos données

Si vous utilisez les services de Google, toutes vos données seront automatiquement synchronisées avec votre N1. Comme nous le mentionnions plus haut, uniquement votre nom d’usager et mot de passe Google seront nécessaires. Actuellement, Android ne permet pas la synchronisation de plusieurs calendriers provenant de plusieurs comptes Google. Vous devez donc autoriser vos calendriers secondaires sur votre calendrier principal. Froyo, la version 2.2 d’Android corrigera cette lacune.

De plus, si vous avez l’habitude d’écouter des podcast, nous vous suggérons d’installer Google Listen. Cette application vous permettra de synchroniser dans les nuages tous vos podcasts favoris. Listen utilise Google Reader comme base de synchronisation. Vous pouvez donc ajouter vos nouveaux podcast sur le lecteur RSS de Google et ils se retrouveront comme par magie sur votre N1.

Le vrai Gmail dans votre poche

L’application Gmail d’Android 2.1 et surtout 2.2 offre la majorité des fonctionnalités auxquelles nous avons accès depuis la version Web du service de messagerie de Google.

Vous pourrez entre autres appliquer un libellé, archiver vos messages, rechercher l’ensemble de vos mails, activer le suivi et signaler un message comme pourriel. Il manque encore les réponses standardisées, la filtration et quelques autres petites fonctionnalités.

Le multitâche, le vrai!

Comme me le mentionnait Jean-François, Android offre un véritable multitâche. Vous pouvez écouter la radio en lisant vos mails, ouvrir le calendrier et consulter Twitter, le tout sans contrainte. Évidemment, la surutilisation du multitâche peut avoir un impact négatif sur la pile et les performances de l’appareil. Par contre, vous découvrirez rapidement de quelle façon gérer cette fonctionnalité.

La gestion des notifications
Contrairement aux notifications intempestives du iPhone, le N1 et tous les appareils Android offrent de loin une meilleure gestion des notifications. Aussitôt qu’une alerte ou un nouvel événement survient, ils apparaissent dans la barre d’état, tout en haut de l’écran.

Le panneau de notification apparait lorsque vous le faites glisser vers le bas. Le rideau glisse et laisse découvrir toutes les notifications et alertes. Il ne vous restera plus qu’à sélectionner la notification que vous désirez atteindre. En appuyant sur le bouton retour,  vous atteindrez l’application que vous utilisiez avant d’ouvrir les notifications.

L’application Maps
L’application Maps sur le N1 est en symbiose totale avec Google Maps. Vous y retrouverez vos cartes, vos éléments favoris (étoiles), Latitude, Buzz et créez de nouveaux éléments favoris. Lorsque vous préparez un voyage, vous pouvez donc créer vos itinéraires, ajouter vos lieux favoris et le tout sera accessible depuis votre smartphone Android. Cette application est l’un des points forts du Nexus One1.

Voici notre liste de points forts et faibles du Nexus One.

Points forts:

  • Superbe intégration gmail, contacts et calendriers; et gratuite!
  • Batterie interchangeable.
  • Fente pour une carte Micro-SD.
  • Bonne autonomie de la pile.
  • La gestion des notifications est quasi parfaite :).
  • Recherche accessible de partout offerte pour presque toutes les applications installées sur l’appareil.  Définitivement plus facile d’accès que sur iPhone (Spotlight).
  • Le multitâche, le vrai :).
  • L’accès à un menu contextuel sur toutes les applications facilite la navigation.
  • Écran très confortable.
  • Fonds d’écran animés, vraiment top:).
  • Possibilité de créer des Widgets et raccourcis sur l’écran d’accueil.
  • L’application Maps est vraiment très bien.
  • Les applications de base livrées avec le N1 sont beaucoup plus complètes que sur l’iPhone.
  • L’esprit Google de rediriger presque tout vers le navigateur web. Ex.: L’application Facebook redirige la plupart du temps vers la version web pour lire les notifications.
  • Rapidité d’accès à des fonctions utiles (wi-fi, bluetooth, mode avion, sync, rétro-éclairage) en comparaison au iPhone sur lequel il faut plusieurs clics pour arriver au même résultat.
  • Meilleure prise en main de l’appareil.
  • Appareil photo et vidéo de 5 mégapixels qui offrent un «véritable» flash
  • La voix au cours d’un appel nous semble être de meilleure qualité que sur l’iPhone.
  • Le Nexus n’est pas verrouillé à un opérateur ;).
  • Multitouch :).

Les points faibles:

  • Pas de iPod, la gestion de la musique et des vidéos plus ardues que sur l’iPhone.
  • Pas de tethering intégré dans le système d’exploitation. La version 2.2 de Android corrige cette lacune.
  • Pas de messagerie vocale visuelle.
  • Pas de navigation assistée dans l’application Maps à l’extérieur des États-Unis.
  • Le clavier nous semble être moins facile à utiliser que sur l’iPhone, même en mode paysage.
  • Pas de version française canadien du système. Uniquement le clavier AZERTY est accessible sur la version francophone.
  • La bille de navigation est inutile. Sauf peut être pour positionner le curseur lors de la rédaction de texte ou comme déclencheur pour prendre un autoportrait.
  • Implantation Exchange Activesync (Exchange) incomplète. Cette lacune sera corrigée avec la version 2.2 d’Android.
  • L’écran nous semble moins sensible que celui du iPhone. Cette lacune sera aussi corrigée avec la version 2.2 d’Android.
  • Pas de synchronisation des signets Chrome, ce qui est incompréhensible!
  • Il est impossible de visionner des vidéos en HTML5 dans le navigateur par défaut d’Android. Par contre, c’est possible avec le navigateur Skyfire (gratuit sur Android Market).

Le Nexus One et surtout la plateforme Android semblent être voués à un brillant avenir. Ce système d’exploitation mobile est robuste, il est complètement orienté Web et s’intègre de mieux en mieux dans un contexte d’entreprise. Lors de la dernière conférence Google I/O, de nombreuses améliorations ont été annoncées pour la version 2.2 d’Android. Une meilleure intégration à Exchange, la possibilité de synchroniser sa musique sur le Web un peu à la manière de Listen et plus de rapidité.
Après une semaine d’utilisation, nous ne nous ennuyions pas de notre iPhone. Les avantages qu’offre la plateforme d’Android compensent ses lacunes qui seront en partie comblées par la nouvelle version 2.2.
Benoit Descary et Jean-François Lessard

Liens:
Jean-François Lessard
La Cavalerie: http://www.lacavalerie.ca
Sur Twitter: http://twitter.com/jefflessard

24 COMMENTAIRES

  1. C’est vraiment une bonne nouvelle 🙂

    j’aimerais bien avoir un nexus one pour remplacer mon htc hero :))

  2. de plus en plus de possesseurs d’iphone passent à Android …
    Il faut dire que pour les développeurs il est intéressant de développer une application et de la ovir sur plusieurs téléphones contre une application sur un téléphone du côté d’apple !

    de plus, les nouveaux téléphones sortis comme le Nexus one , le Xperia, les derniers HTC font de ces appareils de vrais outils de communication comme l’iPhone….
    Seul pb de ces smartphones pour le moment, la batteire..il ne faut pas oublier d’utiliser un task killer qui ferme les taches en fond non utilisés… mais la 2.2 d’Android devrait résoudre celà !

  3. Le task-killer c’est la fausse bonne idée. Les applications qui tournent en tache de fond ne bouffent pas de CPU (et donc pas de batterie), elles sont en « repos ».

    Si certaines applications synchronisent avec différents services, régler leur fréquence de synchronisation est plus propre que de tuer l’application.

    En tuant les applications non utilisées, on supprime de la RAM les données nécessaires au fonctionnement de l’application, ce qui fait que lorsque l’on voudra à nouveau utiliser cette application, il faudra relire la carte micro-SD pour recharger les informations utiles en RAM:

    -> Perte d’efficacité et vous n’utilisez pas tout le potentiel de votre terminal.

    Le noyau Linux qui est à la base d’android est conçu pour conserver le plus de données utiles en RAM en cas de besoin. Dans le cas où la mémoire se fait rare, il va libérer de la RAM tout seul.

    J’ai un task-killer d’installé sur mon terminal et je l’utilise uniquement pour tuer une application plantée.

    Après, chacun fait comme il veut. C’est juste qu’il y a déjà eu pas mal de discussions concernant les task-killers sur les forums et qu’il semblerait que beaucoup de gens soient mal informés concernant la gestion des ressources sous Android.

    Cordialement,

  4. Merci pour cet excellent billet messieurs. Vous me confortez dans le choix de mon premier smartphone que je devrais acquérir dans les prochains jours.

    J’avais arrêté mon choix sur le Nexus One par rapport au iPhone, beaucoup à cause de l’aspect très hermétique de ce dernier : verrouillé à un opérateur, batterie non interchangeable (!?!), OS propriétaire et surtout un asservissement innaecptable à la pomme (iTune, App Store). Quant aux autres smartphones sous Android, j’aurais bien du mal à accepter de rouler sous un OS en retard d’un ou deux versions en fonction d’une mise à jour soumise au bon gré d’un constructeur.

    Seul gros problème dont je ne connaissais pas l’existence, c’est l’absence de clavier français autre que celui de France. Un point de détail qui peut se révéler sérieusement irritant à la longue. Est-ce qu’il y a un moyen d’accéder aux accents sans trop de problème ou un moyen de « tweaker » le clavier?

    Sylvain
    Les meilleurs gratuiciels
    http://www.lesmeilleursgratuiciels.com

  5. Il est possible d’installer un clavier alternatif. Personnellement mon choix s’est arrêté sur Smart Keyboard Pro (payant, pas cher, une version non-pro gratuite existe). Il me permet d’avoir plusieurs layouts (Azerty, Qwertz, Qwerty, Qwerty francisé, …)

  6. perso tout et très bien sauf .. et c’est la seule raison qui ne me fait pas basculer sur android c’est n’est que le visual voice mail.. bien qu’une appli android le propose à un prix plus que déraisonnable…
    Maintenant le tethering changera la donne pour beaucoup de possesseur d’iphone je pense !

  7. Je suis passé de l’iphone 1 (edge) au Nexus il y a quelques mois (import us), et j’en suis plus que ravi.

    Je viens de le passer en android 2.2 (Froyo), il est encore plus rapide (le navigateur était déjà plus performant qu’un iphone 3gs), et surtout il offre desormais le thetering : le nexus se transforme en modem wifi.
    ça, en plus du flash et d’autres petites fonctionalités, le nexus (et android plus largement) est devenu une véritable alternative à l’iphone.

    Pour le visual voice mail, la solution est de passer par les applications gratuites sur le market (Sfr et Bouygues proposent leur Visual VM). C’est pas aussi bien que celle de l’iphone, mais c’est déjà pas mal.

  8. Je viens de recevoir mon Nexus One par courrier. 3 jours ouvrable au lieu du 10 que mon iPod Touch avait pris.

  9. @Benoit : De rien.
    Si ça t’intéresse il y a aussi des claviers qui utilisent le glissement de doigts plutôt que la frappe (ShapeWriter, SlideIt) et d’autres claviers classiques (AnySoftKeyboard, Better Keyboard).
    Je les ai tous essayés. Au final mon choix s’est arrêté sur Smart Keyboard Pro, mais tout ça c’est une question de goûts 😉

    Cordialement,

  10. J’ai eu l’occasion de tester le Nexus One de mon mari et j’avoue, en tant qu’addict aux outils Google, il correspond tout à fait à mes besoins… Le clavier tactile reste effectivement capricieux et je pense que c’est le point d’achoppement qui me retiendra chez Blackberry, avec mon Bold et son vrai clavier.

  11. Dans AnySoftKeybord, la disposition de clavier bépo¹ est intégrée (quelque micro-réglages à faire). Et l’intégration du dictionnaire dicollecte (dictionnaire de firefox et OpenOffice) est également en cours. Le développeur est hyper réactif, c’est un vrai bonheur.

    La mise à jour vers froyo (androïd 2.2) du htc desire (un N1 avec plus de ram) est prévue pour le 23 juin.

    [1] disposition de clavier réellement ergonomique et permettant de taper en respectant les règles de typo français.

  12. @omnë : La date du 23 juin reste une rumeur venue des forums XDA. Pour ma part, le service client HTC m’a annoncé qu’ils n’avaient encore rien de prévu.

  13. Question utilisateur :
    Je suis francophone mais j’ai besoin de pouvoir utiliser ET un clavier AZERTY ET un clavier russe.
    Est-ce possible ?

  14. Merci pour le billet, très intéressant.

    Un peu plus d’information sur comment se le procurer serait apprécié… je sais qu’on peut l’acheter débarré pour encore un certain temps chez Google, mais je comprends mal le principe de choisir son fournisseur et de transférer sa carte d’un fournisseur à un autre sans « briser » son contrat ?

  15. Bonjour,

    Je vois que vous parlez de l’application Visual Voice Mail pour Buygues Telecom, Pouvez-vous me l’indiquer car le ne la trouve pas sur le market (HTC Desire Bouygues)

    Merci d’avance

Comments are closed.