Le groupe d’humour québécois les Justiciers masqués a piégé la candidate à la vice-présidence américaine Sarah Palin. C’est en se faisant passer pour Nicolas Sarkozy que les humoristes ont réussi à obtenir cet entretien avec madame Palin.

Au cours de cet entretien, la candidate républicaine ne s’est jamais doutée qu’il s’agissait d’un canular. Le faux Sarkozy mentionne que son « special american advisor » Johnny Hallyday le tient au courant de la campagne. Un moment d’anthologie de l’humour radiophonique.
Benoit Descary

1 commentaire

  1. elle est grandiose ! j’ espère pour lui qu’il a un meilleur accent anglais notre Nico ! mais celui là lui va terriblement bien

Comments are closed.