L’une des choses qu’a changé l’avènement du Web 2.0, c’est certainement la notion de travail collaboratif. Il est évidemment possible de travailler à plusieurs sur des documents, mais aussi de créer des oeuvres originales. Le Web 2.0 offre aux artistes une plateforme qui leur permet de créer des oeuvres innovantes.

Le groupe japonais Sour a mis à profit ces outils pour créer un superbe vidéo-clip collaboratif pour sa chanson «Hibi no Neiro». Ce clip a été réalisé par Masashi Kawamura. Il a fait appel à des dizaines de fans provenant de plusieurs pays qui ont utilisé Skype et leur Web Cam pour participer au projet. Le résultat est épatant, probablement plus que la chanson elle-même.
Benoit Descary
Liens:
Site Web de Sour: http://sour-web.com
Blogue de Sour: http://sour-web.jugem.jp
Masashi Kawamura: http://www.masa-ka.com
Via: The Next Web

1 commentaire

  1. Merci pour cette perle magnifique, Benoît. Ce clip est tellement incroyable que l’on en vient presque à douter qu’il s’agisse réellement de simples fans (bien qu’ils en aient l’air) n’ayant pas rencontré le réalisateur physiquement. À quelle source as-tu puisé cette info?

    Sur le fond, cette œuvre est un nouvel exemple parfait de l’emprise des réseaux sur nos cerveaux créatifs, comme sur nos cerveaux reptiliens, d’ailleurs. « We shape our tools and then our tools shape us« , disait McLuhan, et Dieu sait qu’il avait raison. Depuis le film You’ve Got Mail, les TIC ne cessent d’envahir nos cultures et en transforment jusqu’aux structures formelles et sémantiques profondes.

    Je trouve très rassurant que cet univers éclaté reste profondément poétique et humain. Par contre, j’ai été frustré de ne pas comprendre les paroles 😉

Comments are closed.