Google lance le bouton plus un (+1), c’est en quelque sorte un bouton «J’aime» (Like) version Google. L’idée me semble être excellente mais je pense tout de même que cette fonctionnalité n’aura jamais l’impact du bouton «J’aime» de Facebook.

Note: il s’agit ici d’une évaluation du service qui permet d’ajouter +1 à une publication indexée sur Google. Si vous cherchez plutôt mon évaluation de Google+, le nouveau réseau social de Google vous la trouverez ici: Google+, la naissance sociale de Google?

 

Alors, qu’est-ce que la fonctionnalité +1? C’est un petit bouton qui apparaîtra bientôt à droite de chacun des résultats de recherche que vous offre Google. Lorsque vous apercevrez un résultat de recherche que vous trouvez pertinent et qui pourrait être utile à vos amis et contacts, vous appuyez sur le bouton +1.

Si l’un des membres de votre cercle social effectue une recherche similaire à la vôtre, il apercevra les résultats de recherche que vous avez identifiés avec le bouton Google +1. En principe, comme les résultats identifiés avec ce bouton sont soumis par les membres de votre cercle social, ils devraient être plus pertinents. Les sites que vous avez identifiés avec le bouton +1 apparaîtront aussi sur votre profil Google.

Maintenant, pourquoi je pense que ce ne sera pas un succès. C’est très simple, lorsque vous faites une recherche, vous ne savez pas si ce que vous avez trouvé est vraiment pertinent avant de visiter le site Web qui apparaît dans la liste des résultats. Donc, est-ce que je clique sur le bouton +1 avant d’avoir visité le site ? Non et si jamais je trouve le site pertinent, est-ce que je vais revenir sur Google pour cliquer sur le bouton +1? Évidemment non.

Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas avec le bouton +1. Vous devez recommander un résultat à vos amis avant même de prendre connaissance du contenu.

C’est tout le contraire du bouton «J’aime» sur Facebook. Ce bouton est de façon générale positionné directement sur le contenu, ce qui est radicalement différent comme approche. Pour l’instant, le bouton +1 est uniquement offert sur la version américaine de Google. De votre côté, pensez-vous que le bouton +1 sera un succès?
Benoit Descary

Liens:
Via: Le Blog de Google

31 COMMENTAIRES

  1. Effectivement je partage le même opinion que toi, ça ne fonctionnera probablement pas. Bonne idée, mais c’est évident que personne ne reviendra sur la page Google pour cliquer le +1 parce que le site est pertinent. Si toutefois on peut intégrer le bouton dans le site pour qu’il soit cliquable pendant la consultation du site, ça pourrais fonctionner.

  2. Je suis d’accord avec votre raisonnement. Je trouve tout de même étonnant que Google soit passé à côté de cette réflexion, surtout lorsqu’il s’agit de la page de ses résultats de recherches.

    Est-ce que la pression de s’intégrer à l’aspect social est si forte? « Buzz » et maintenant +1.

    À suivre.

  3. De plus le problème de google c’est qu’ils n’ont pas la forte communauté de facebook. Tout le monde à éteint buzz, orkut est limité au Brésil et Inde et wave fermé …

  4. Il me semble avoir vu quelque part que google va proposer le bouton à insérer sur son site pour les webmasters ?

    Ce qui serait intéressant de savoir, c’est si google va se servir de ces informations pour juger de la pertinence d’un résultat par rapport a une requete,et ainsi faire grimper dans le classement les sites qui ont le plus de + , même pour les personnes hors du « cercle social »

  5. « Ce bouton est de façon générale positionné directement sur le contenu, ce qui est radicalement différent comme approche »

    on doit pas vivre sur le même web …

    Le « bouton » j’aime, c’est cet esti de spam que tes amis déclenchent quand ils lisent une vidéo sur un site poubelle, absolument rien d’autre.

  6. j’imagine que Google va proposer un javascript à insérer dans les sites pour faire un « +1 », à l’image du bouton « j’aime »

    tout le monde, à commencer par Benoit qui va l’ajouter à coté de tweeter et facebook, le fera pour ne pas rater une occasion d’améliorer sa visibilité ! 😉

  7. le problème principal est : qu’est-ce qu’un « ami » google ? cette notion n’existe pas avec le flop de Buzz…

    mince, j’avais pas vu le commentaire de Sebastien… bon ben c’est impecc ! 😀

  8. Complétement d’accord avec Eiffel : le principal frein est le concept de profil et de réseau sur Google. Je connais bcp de monde qui a un compte google, mais ce ne sont pas des profils utilisateurs : juste des adresses mail. Pour ma part, j’ai plusieurs adresses gmail et je n’ai pas de profil Google pour autant.
    Par ailleurs, si quasi tout le monde utilise la recherche Google en France, quid du nombre de personne ayant un compte Google vs nbre de compte Facebook ?!
    L’intégration dans la recherche reste une sacrée valeur ajoutée. Et c’est forcément une good news que Google tente

  9. Bien vu, personne ne reviendra en arrière pour « voter ». Cela pourrait fonctionner si on revenait à ce site Web une fois ou plus ((beaucoup plus sur Descary.com!), mais dans ce cas là, ce site est dans nos favoris ou notre flux RSS, donc on ne le cherche pas sur Google.

  10. Si le bouton est placé sur le site, je pense qu’il a une chance de s’imposer.

    Autrement il est effectivement voué à l’échec 😉 En attendant le buzz ne fait que commencer.

  11. Et oui, effectivement on ne revient pas en arrière pour appuyer sur le « +1″…
    Sauf si on utilise google pour retrouver ces sites favoris.
    Aujourd’hui de plus en plus d’utilisateurs n’utilisent plus le moteur de recherche pour trouver un nouveau site mais pour retrouver un site déjà visité.
    Exemple : au lieu de rechercher dans ses favoris le site facebook, on tape facebook dans sa barre de recherche et on rejoint facebook, et dans ce cas, avant d’accéder à facebook, on peut cliquer sur +1 pour dire qu’on aime ce site.
    Je pense que google le voit comme ça ce service.

  12. Yep, intégré au contenu, le bouton plaira d’avantage.
    La question que je me pose, et ce que je crains c’est le pb de la pertinence des résultats… Parce que dans ce monde de mouton, je pense qu’il faut se méfier de l’avis du plus grand nombre…
    Par ailleurs, en terme de référencement, on aura aussi des soucis à se faire… J’ai développé mon point de vue et pose qqes questions sur http://revuedeweb20.com, notamment quant à la mise à jour Google Panda qui me semble contradictoire. Si vous aviez des avis à donner je suis preneuse, merci 🙂

  13. sur un autre sujet, pas de billet sur la nouvelle interface de google apps ?

    nouveau lien sous forme de barre de navigation, nouveau bouton paramétrage…

    c’est pas mal du tout je trouve.

  14. Ca va être le moment de choisir vos amis , si vous en avez 10000 en mode tout venant , vous n’aurez aucune pertinence avec le bouton j’aime , si vos amis on une certaine perspicacité cela peut s’avérer redoutable !!!

  15. J’ai placé ce bouton +1 sur le blog Worpress d’Aisne Numérique.

    Le mieux je pense, c’est de le tester afin de voir si cela apporte un plus.

    Baser toute sa stratégie sur un seul réseau social c’est à mon avis plus risqué que de répartir les apports de trafic.

  16. moi je suis persuadé que google à plus d’un tour dans son sac et qu’il va proposer une sorte de petit +1 dans un coin de la fenêtre lorsqu’on visitera un site en provenance de google…

  17. GO postulez chez google, ils n’y avaient certainement pas pensé avant ! Cet article est une révolution…
    Effectivement le +1 sera intégrer à l’image de l’icone facebook sur les site de webmasters.

  18. Je me permets de rebondir sur : « C’est tout le contraire du bouton «J’aime» sur Facebook. » Je souhaite juste rappeler les « sites poubelles », comme le site un commentaire plus haut. Pour ma part, je vois encore beaucoup de vidéos de ce genre dans les fils d’actualité FB, où avant de la visionner, il faut appuyer sur « j’aime ».
    A voir où cela va nous mener 🙂

  19. Une solution possible pour que cela marche :
    Intégrer le bouton au navigateur Google Chrome juste à côté de la barre d’adresse (URL). Comme ça, dès qu’on trouve une page intéressante, on clique sur « +1 » à côté de la barre d’adresse pour être conservé sur notre profil Google et ainsi reconsulter le site plus tard 😉
    Pour les navigateurs comme Firefox, il suffirait d’installer une extension (plugin) permettant d’ajouter ce même bouton à côté de la barre d’adresse.

  20. Bonjour, merci pour cet article.

    En effet, le bouton Google + fonctionne déjà comme le j’aime de Facebook, puisque qu’il est désormais possible de l’intégrer directement dans les plugins de partage de son blog.

    Il faut encore attendre que les internautes prennent l’habitude de s’en servir, ce qui n’est pas d’actualité, je vous l’accorde.

    Après sur la pertinence du système, j’ai du mal à me positionner. J’ai l’impression que trop de bouton de partage de réseaux sociaux brouillent un peu la clarté visuelle d’un article auprès du grand public. C’est plus un truc de blogueur averti, pour l’instant. J’ai préféré faire un choix sur une sélection des boutons les plus utilisés.

    Une affaire à suivre donc…

  21. Tu as mal anticipé les choses Descary! Ce n’est pas que Wave ou Buzz fait du flop que +1 aussi.

    eStat : Le nombre de bouton google+1 installé sur des sites Web a dépassé le nombre de bouton Twitter et juste dérrière les boutons like de Facebook. source @mBusiness

    Google Plus One a été lancé exprès avant GooglePlus le SOcialNetwork

  22. Pour les derniers commentaires : Google n’a pas toujours proposé l’intégration dans le contenu des pages, ce qui explique la position de l’auteur au moment de la rédaction.

Comments are closed.