Google Reader est un lecteur RSS qui peut potentiellement augmenter votre productivité comme blogueur. Il vous permet de consulter rapidement les nouveaux billets qui apparaissent sur les flux auxquels vous êtes abonné. Contrairement aux Pages d’accueil telles que iGoole ou Netvibes qui vous offrent l’ensemble de vos widgets regroupés sur une même page, Google Reader dresse plutôt une liste antichronologique de flux que vous suivez.

Depuis que j’utilise ce lecteur RSS en ligne, je trouve plus rapidement l’information que je recherche. Sans compter que mes sources sont plus variées et plus nombreuses. Voici donc une liste des fonctions et astuces que j’utilise sur Google Reader et qui m’ont convaincu que ce service était plus approprié pour les gros utilisateurs de Flux RSS.

L’affichage « Texte complet » ou par « Liste »: La vue que vous offre Google Reader peut être rapidement modifiée pour afficher le texte complet  ou la liste des billets des flux auxquels vous êtes abonné. La vue « Liste » n’affiche que le nom du blogue et les titres des billets. Vous pouvez de cette façon rapidement visualiser tous les nouveaux billets récemment publiés et consulter uniquement ceux qui semblent vous intéresser.

  • La gestion des flux par dossiers et tags: En plus de classer vos abonnements par dossiers, vous pouvez attribuer des tags à certains billets sur lesquels vous désirez revenir plus tard. Si par exemple, vous trouvez un billet qui vous donne une idée comme sujet de billet, vous n’avez qu’à créer un tag qui se nomme « Sujet-billet ». Par la suite, vous n’aurez qu’à attribuer ce tag au billet que vous désirer sauvegarder. C’est un moyen plus intéressant que l’utilisation de l’étoile de suivi qui est plutôt un fourre-tout.
  • L’engin de recherche de Google: Contrairement à plusieurs lecteurs RSS, Google Reader vous permet de rechercher des billets qui ont été publiés il y a plusieurs années. Cette fonction est extrêmement utile lorsque vous désirez suivre l’évolution d’un service Web. Vous pouvez de cette façon revenir sur d’anciens billets qui vous permettront de mieux saisir le service que vous décrivez. Utile aussi lorsque vous rédigez un dossier qui demande plus de recherche.
  • Les raccourcis de clavier: Comme sur GMail, Google Reader vous offre des raccourcis de clavier qui permet d’accélérer certains processus comme passer au billet suivant dans la liste en appuyant sur J et K pour revenir au billet précédent. S activera le suivi, T attribuera un tag à un billet, U vous fera passer en mode plein écran et le ? affichera l’aide sur les raccourcis. Vous trouverez la liste complète des raccourcis ici.

  • Traduction automatique: Depuis quelques semaines, Google Reader traduit automatiquement les billets dans votre langue. Vous ne maîtrisez pas l’anglais ou l’espagnol? Aucun problème, en cliquant sur « Paramètres d’affichage » vous trouverez un menu qui se nomme « Traduire dans ma langue ». En un clic, Google Reader traduira le billet et l’affichera en français.
  • Better GReader boost votre Google Reader: Ce module pour Firefox proposé par Gina Trapani, éditeur chez Lifehacker vous offre un ensemble d’améliorations qui permettent d’être encore plus plus productif lorsque vous utilisez ce lecteur RSS. Il est aussi possible d’afficher le site d’où provient un billet sans quitter GoogleR. De cette façon, vous pouvez laisser un commentaire sur un blogue. Finalement, vous pouvez modifier le Skin de Reader et afficher le favicons d’un blogue. Un must pour tous ceux qui utilisent Google Reader. Téléchargez Better GReader ici.

  • Google Gears: Depuis longtemps, Google Reader est compatible avec Google Gears. Il est donc possible de consulter vos flux lorsque vous n’avez pas accès au Web.

  • Ajoutez rapidement des billets trouvés sur le Web avec « Remarque dans Google reader »: Le bookmarklet que vous trouverez dans la section « Notes » de Google Reader vous permet de sauvegarder instantanément des éléments trouvés sur le Web sur votre compte. Vous pouvez aussi commenter ces notes, ajouter des tags et les partager.

Et vous, quelles sont vos astuces sur Google Reader?

Google Reader, un outil de productivité pour blogueur [1ère partie]

Benoit Descary

7 COMMENTAIRES

  1. J’ai expliqué récemment la mise en oeuvre des blogsrolls sur le blog de Dehervé : http://www.guppytrucs.fr/2008/12/04/rss-by-google-reader-sur-votre-site-meme-chez-free-si-si-si/. Le tuto y est un plus basique, mais plus détaillé que votre article de l’an passé : http://descary.com/creez-vos-blogrolls-sur-google-reader/ parce qu’il est destiné à un public qui ne pratique pas Google Reader.

    En France, de nombreux webmestres ont choisi d »héberger leur site gratuitement chez le fournisseur d’accès gratuit Free. 10 Go, avec pour seule impératif de résider sur le territoire métropolitain français et d’y avoir une ligne fixe de téléphone, cela a attiré quelques milliers d’amateurs qui y ont fait leurs premiers pas sur le web, et plus si affinités.

    Mais c’est justement le « plus » qui perturbe les serveurs de Free, devenus surchargés. Free souhaite faire le ménage et que ses hébergements retrouvent le caractère personnel de leur nom initial « pages persos ». Donc depuis le 1er décembre, Free a considérablement allégé le PHP proposé sur ses serveurs de nombreuses fonctions en bloquant en sortie le port 80.

    Entres autres désagréments, les flux RSS ne peuvent plus s’afficher sur les sites. D’où mon tuto des blogsrolls pour afficher des flux à l’aide du javascript. Dépannage ou pis aller, pour certains, mais moi, je préfère la présentation des blogrolls à la mode Google Reader. Même si l’on m’a opposé que c’était nul pour le référencement. Est-il moral de se faire référencer par ce que les autres écrivent ? C’est un autre débat.

  2. Bonjour,

    et merci pour l’ensemble de vos billets que je trouve toujours très intéressants.

    Me concernant, j’utilisais Netvibes depuis la sortie de ce service, mais après le passage à la version Ginger il y a un an (peut-être moins?) les nombreux problèmes de cache sur les flux m’ont fait « switcher » chez Google Reader, que j’ai adopté sur le champ, abandonnant défitivement Netvibes.

    Je possède plus de 250 flux rss sur mon compte Reader. Mes deux « astuces » principales ne sont pas si « géniales » que ça, mais les voici :
    – Vu le nb de flux important, j’ai créé un tag (ou dossier je ne sais plus) « Essentiel » qui contient la 12aine de flux que je considère les plus importants. Au boulot, cela m’évite de passer trop de temps sur Reader ! 😉
    – astuce externe à Reader, mais directement liée : j’utilise assez souvent le service page2rss pour surveiller des sites web qui ne mettent pas de fil RSS à disposition. Service assez limité et imparfait, mais pratique pour être informé de certaines infos avant tout le monde.

  3. Les raccourcis J et K sont intéressants mais ils faussent les statistiques (lecture à 100%), ce qui est génant lorsqu’on veut faire le ménage.

    A quand Gears sous l’iPhone??!!!

    Sujet intéressant!

  4. Très bonne synthèse des fonctionnalités les plus intéressante… Je rajoute juste : la liste de suivi, pour revenir plus tard à un post ou suivre des commentaires / partager un article pour faire une sélection pour l’afficher sur un blog par exemple ou « alimenter » friendfeed !

  5. personnellement je lis quelques 1096 flux quotidiennement via ce formidable outils.
    Du point de vue astuce, j’adore « tagger » l’information sans arret, c’est vraiment une des fonctionalités les plus sympas, le fait que l’on puisse en plus de ça en faire une page personelle ou un flux.. que du bonheur ^^

Comments are closed.