Si vous êtes adepte du microblogging et de réseaux sociaux, vous connaissez sans doute l’importance des services de raccourci d’URL. Ceux-ci vous permettent de gagner de l’espace en réduisant sensiblement le nombre de caractères présents sur une URL. Par exemple, TinyURL offre au final une URL d’environ 25 caractères.

url

C’est beaucoup si nous considérons que le microblogging permet en général la rédaction de messages de 140 caractères. Il existe cependant des services de réduction d’URL plus performants qui permettent d’obtenir des URL de 15 et même 10 caractères. Voici donc trois services pour vous permettre de gagner quelques caractères que vous pourrez plutôt utiliser pour votre message.

raccourci-url-1

u.nu est déjà beaucoup plus intéressant que TinyURL. u.nu offre des URL de 16 caractères. L’URL elle-même est composée du nom de domaine u.nu suivi d’une série de chiffres et de lettres. Lorsque vous raccourcissez une URL, vous obtiendrez un lien réduit, un code d’insertion HTML et un code BBCODE pour les forums. u.nu n’offre pas de bookmarklet, vous devez donc vous rendre sur le site pour utiliser ce service.

raccourci-url-2

r.im pousse encore plus loin la réduction d’URL. Ici vous obtiendrez une URL de 15 caractères. L’URL finale sera composée du nom de domaine r.im suivi de lettres. Comme sur u.nu il n’y a pas de bookmarklet offert par r.im. En revanche il y a une barre d’outils, qui intègre entre autres r.im et quelques autres services. Je ne suis pas très chaud à l’idée d’installer ce type de barre d’outils sur mon navigateur.

raccourci-url-3

Tinyarro.ws est le champion des services de raccourcis d’URL. En utilisant ce service, vous obtenez une URL de 10 caractères. Idéal si vous cherchez à maximiser l’espace lorsque vous publiez un message sur Twitter ou Facebook. Les URL sont composées du www suivi d’une flèche et d’un caractère de type sinogramme.  Contrairement aux deux autres services présentés ici, Tinyarro offre un bookmarklet que vous pouvez facilement ajouter à votre navigateur.

Ces services gratuits sont extrêmement utiles. En plus d’être utilisés sur des services de microblogging, ils peuvent aussi être employés à toutes sortes de sauces. Par exemple, lorsque vous envoyez le lien d’une carte Google Maps ou Yahoo Maps par courriel ou encore si  vous ajoutez un lien URL à un commentaire sur un blogue.
Benoit Descary

Liens:
u.nu: http://u.nu
r.im: http://r.im
Tinyarro: http://tinyarro.ws

7 COMMENTAIRES

  1. Malheureusement, le gros problème de TinyArro.ws reste l’utilisation de caractères ASCII… Qui parfois passent mal sur certains clients Twitter. :/

Comments are closed.