GMail a créé un vent de panique sur le Web lorsqu’il est tombé en panne mardi. Sur Twitter c’était l’un des sujets les plus chauds de la journée. Même Google n’a pas échappé à cette vague. Sur le territoire américain, dix-huit requêtes sur vingt contenaient le mot GMail.

panne-gmail

Les raisons de cette panne n’ont pas encore été communiquées par Google. C’est suite à une mise à jour sur certains serveurs de GMail que la panne est survenue. Cependant, malgré les problèmes qui affectaient GMail, il était toujours possible d’envoyer et recevoir des mails en utilisant GMail. En fait, c’était uniquement l’application Web de GMail qui était en panne. Le service de GMail était toujours accessible en utilisant les protocoles IMAP et POP3.

De plus, tous les autres services de Google tels qu’Agenda, Documents et Sites étaient toujours accessibles. Cette panne démontre à quel point les utilisateurs de GMail ont adopté l’interface Web de GMail. Certains utilisateurs ont complètement laissé tomber  les applications client comme Outlook, Thunderbird ou Mail.

gmail-down

Pour ma part, j’utilise uniquement la version Web de GMail, mais j’ai toujours un client qui traîne sur mon Mac au cas où une panne arriverait. Dans la plupart des cas, les pannes de GMail n’affectent que l’application Web. Donc, si vous activez le protocole POP3 ou encore mieux l’IMAP vous pourrez continuer à travailler normalement. Si vous recherchez un client mail gratuit et multiplateforme, je vous suggère Thunderbird ou Zimbra Desktop.
Benoit Descary

Source: Blogue de GMail

5 COMMENTAIRES

  1. Mais pourquoi donc « dix-huit requêtes sur vingt » ?
    On aurait aussi pu dire « 63 sur 70 ». Ou peut-être que 90% et « 9 sur 10 » semblent trop triviaux.
    Peu importe en vérité, l’important serait que l’on comprenne que nos données sont précieuses et qu’il n’est pas raisonnable de les confier à des prestataires qui n’en assurent pas la pérénité.

  2. On s’entend que le courriel est important, mais notre vie n’en dépend pas. De mon expérience les pannes locales dans les entreprises sont beaucoup plus inquiétantes. Elle viennent souvent aussi avec des dépenses imprévues et des délais de résolution inacceptables et imprévisibles.

Comments are closed.