Après quelques années d’attentes, Google a finalement dévoilé son système de stockage, de partage et de synchronisation de données. Google Drive est en fait une nouvelle version de Documents qui offre quelques nouveautés ainsi que des applications Windows, Mac et Android qui permettent de synchroniser le tout.

La transformation de Google Documents ne date pas d’hier. Depuis 2010, il est possible de téléverser à peu près n’importe quel type de fichier sur Documents. Ce qui lui manquait était essentiellement un outil de synchronisation qui permet d’avoir accès aux fichiers depuis n’importe quel ordinateur.

Qu’est-ce qui a changé sur l’interface de Google Drive?

  • Le menu «Accueil» a été remplacé par «Mon Drive»
  • Google laisse tomber l’appellation Collection et utilise dorénavant le terme Répertoire.
  • Un nouveau menu dans la colonne de gauche qui se nomme «Partager avec moi» vous permettra de rapidement apercevoir tous les fichiers qui ont été partagés avec vous.
  • Le menu Activité affichera les dernières activités qui ont été enregistrées sur votre compte.

Les nouveautés associées à l’arrivée de Google Drive?

  • La grande nouveauté c’est évidemment l’application qui permet de synchroniser les fichiers entre un ordinateur et un compte Google Drive.
  • Le client Google Drive est disponible en version Mac, Windows et Android.
  • Google Drive peut reconnaitre des objets dans les images et le texte dans les documents numérisés.
  • Google Drive peut afficher plus d’une vingtaine de types de fichiers différents directement dans le navigateur.

L’application Mac et Windows
Comme je vous le mentionnais, Google propose des clients Mac et Windows qui permettent de synchroniser vos données. Ces applications s’installent rapidement et n’offrent pas beaucoup de possibilités de personnalisation.

Pour une version 1, ces applications sont très stables et fonctionnent très bien. Pour synchroniser les fichiers qui ont été partagés avec vous, ajoutez-les au dossier «Mon Drive». L’un des points négatifs des applications Google Drive c’est qu’il est impossible de les connecter simultanément à plus d’un compte.

Google Drive est livré avec 5 Gigas d’espace gratuit
Google offre gratuitement 5 Gigas, mais en contrepartie l’acquisition d’espace disque supplémentaire coûte dorénavant plus cher. Par exemple, Google offrait 80 Gigas pour 20$ alors que maintenant vous pouvez obtenir 100 Gigas pour 5$ par mois ou 60$ par année.

Comment activer Google Drive?
Vous pouvez activer Google Drive en cliquant sur ce lien: drive.google.com/start. Si vous possédez un compte Google Apps, vous devez vous assurer que vous avez bien activé la fonctionnalité «Rapid Release». Vous trouverez ce choix dans l’interface d’administrateur de Google Apps sous la rubrique «Domain settings».

Conclusion
Somme toute, ce nouveau service de Google est très efficace. Il est à prévoir qu’il évoluera au cours des prochains mois, mais déjà il est à mon avis indispensable si vous utilisez déjà Google Documents, Gmail ou Picasa. Il faut cependant souligner l’absence de versions Linux et iOS de Google Drive. Comme alternative je vous suggère d’essayer Microsoft Skydrive.
Benoit Descary

20 COMMENTAIRES

  1. Certes la synchro se fait sans problème. Je serais tenté de dire heureusement. Mais l’intégration à l’OS, en tous cas OSX, est incomparable à celle de Dropbox. Cela donne l’impression d’une appli bâclée.

    Je suis donc déçu et je reste avec Dropbox pour l’instant même si les prix sont prohibitifs comparé à Google Drive.

    • cela ne m’étonne même pas que ce soit bâclé… il n’y a qu’à voir la version « linux » de picasa pour s’en rendre compte… et, pour un groupe de cette taille, n’être même pas capable de nous pondre ne serait-ce qu’une winerie sur linux pour gDrive… pathétique!!!

      si on ajoute à cela l’inexplicable et monstrueuse augmentation de tarif d’espace disque, on en déduit que Google nous prendre vraiment pour des c****

  2. Bonjour,

    Comme l’indique cet article, la nouveauté de Google Drive me paraît être la synchronisation. Pour le reste, il faut voir. Mais on peut souhaiter archiver des documents sur le web et ne pas les avoir sur un ordinateur.
    Notons que Skydrive vient de réduire son espace gratuit de 25 à 7 Go, sauf si on se manifeste assez vite. En retournant sur Skydrive, je constate qu’il y a un service de synchronisation. Mais je n’ai pas réussi à l’utiliser sur Vista ( difficulté à résoudre : droits d’administrateur)
    Au revoir

  3. 80Go pour 20$/an à 100Go pour 60$/an
    un petit +25 % d’espace de stockage pour…. +200 % de prix !!! Ca coûte TRES CHER !!!!!
    Beaucoup qui payait 20$/an, vont aller voir ailleurs …….
    Google doit revoir ses prix !!!!
    Cette inflation ne s’explique par rien !!!

  4. Je vous signale une « Gogole » 1ère faute 🙂
    en fin d’article
    « Somme toute, ce nouveau service de Gogole… »

    Merci pour vos articles clairs et instructifs.
    Yann

  5. Il y a peut-être une hypothèse (j’ai bien dit peut-être). Du temps de Google Documents, je ne connaissais pas grand monde qui l’utilisaient pour le partage de fichiers (documents oui mais pour le reste des fichiers, c’était du Dropbox ou Mediafire). Donc en se mettant en concurrence directe avec Dropbox, les (futurs) utilisateurs prendront les mêmes habitudes que Dropbox et partageront plus souvent. Cette possible explosion de partage sera un coût supplémentaire en bande passante pour Google qui le répercute donc sur son prix.

    J’espère juste que la fonction de partage sera illimitée. J’entends par là que contrairement à Dropbox, Google ne bloquera pas temporairement l’accès à un fichier car il a été trop téléchargé (j’avais eu ce problème avec un template HTML d’un développeur qui a un certain succès)

  6. Ce paragraphe des conditions d’utilisation me laissent songeur cependant :
    « En soumettant des contenus à nos Services, par importation ou par tout autre moyen, vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence, dans le monde entier, d’utilisation, d’hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d’œuvres dérivées…..

    • Bonjour,
      tu ne cites qu’une partie du paragraphe. Au dessus il est indiqué « Certains de nos Services vous permettent de soumettre des contenus. Vous conservez tous vos droits de propriété intellectuelle sur ces contenus. Ce qui est à vous reste à vous. ».
      Le paragraphe que tu cites est obligatoire pour pouvoir répliquer les données et par ex proposer le partage de documents ou une sauvegarde du document à une date antérieure.
      N’importe quel service similaire proposera des CGU de ce type.

  7. Je pense que tous ceux qui ont laissé des commentaires ont pu tester Drive depuis le Canada, car il semble que ce service ne soit pas encore « prêt » en France, que ce soit pour Google Apps comme pour Gmail alors que le blog de Google France ne précise meme pas ce point.

    J’ai beaucoup de mal à comprendre Google sur ce lancement

    D’autre part, l’achat de stockage se fait au travers de chaque compte utilisateur, et non depuis la plateforme d’administration du domaine dans le cas de Google Apps.
    C’est une erreur majeure !

    Je dirige une agence de cloudcomputingen France et sommes revendeurs Google Apps pour l’entreprise. Il est impensable de payer du stockage depuis chaque compte utilisateur !
    Dropbox l’a bien compris en créant l’abonnement « team » !

    • C’est tout à fait fonctionnel en France. J’ai plusieurs comptes Gmail sur lesquels Drive est activé.
      Je n’utilise pas encore Google Apps mais je souhaite étudier cette possibilité pour mon entreprise et si ce que tu dis sur l’incapacité d’ajouter du stockage pour l’ensemble de la boite n’est pas possible, ce serait vraiment dommage…

      • Bonjour,
        C’est en effet fonctionnel pour mon domaine et mes comptes Gmail depuis 2 jours.
        J’ai donc pu tester.

        J’ai apprécié la possibilité d’ajout d’applications au sein de drive, et de pouvoir ouvrir/éditer des images sous pixlr depuis drive.

        Je pense que Google va vite réfléchir à la mise à disposition de stockage via la plateforme d’administration du domaine, avec une gestion de quota par utilisateur.
        Enfin, espérons-le !
        Nous n’en sommes qu’au tout début…

  8. Dommage, ça manque d’un retour concernant l’application Android. On a un iPhone Benoit ? 😉

  9. Effectivement on ne peut utiliser le client Mac avec plusieurs comptes Drive (https://support.google.com/drive/bin/answer.py?hl=fr&answer=2405894&ctx=cb&src=cb&cbid=-13hmsisvhf6tg&cbrank=4)

    Enfin un truc qui m’étonne avec le client Mac par rapport à Dropbox : les liens symboliques ne fonctionnent pas. Et c’est assez embêtant car avec mon dropbox je dépose des liens symboliques de mes dossiers dans le dossier dropbox et hop tout cela passe dans le cloud. Avec Google Drive autant qu’avec Skydrive, cela ne fonctionne pas. On est obligé de faire l’invers : déposer le « vrai dossier » dans le dossier Google Drive ou Skydrive et faire un lien symbolique à remettre à l’endroit adéquat dans l’arborescense de son mac.

Comments are closed.