Ce titre n’est pas le mien, mais celui de Dan Zarrella, spécialisé en recherche sur les médias sociaux chez Hubspot. Récemment, il a publié quelques données intéressantes qui peuvent vous donner des pistes pour optimiser vos publications sur Twitter.

Ce que suggère Dan Zarrella, n’est évidemment pas une finalité en soi. Vous devez vous aussi expérimenter vos méthodes de publication et analyser leur impact.

Voici quelques suggestions de Dan Zarrella qui pourraient vous aider à améliorer votre taux de clics et retweet. Plus de 200 000 tweets ont été analysés pour arriver aux résultats de cette étude.

Rédigez des tweets entre 120 et 130 caractères
Les meilleurs résultats s’obtiendraient avec des messages qui ne dépassent pas 130 caractères. Ceux qui vous retweet peuvent bonifier ou commenter votre message. Laissez-leur de l’espace!

Intégrez le lien URL au quart du message
Si vous intégrez un lien URL, positionnez-le à la fin du premier quart (25%) de votre message. Il semble que cette méthode augmenterait le taux de clics.

Plus vous publiez, moins vous avez de clics
Attention au nombre de messages que vous publiez. N’inondez pas vos followers (Suiveurs). Plus vous publiez de tweets à l’heure, moins vous aurez de clics. Le taux de clics chute dès le deuxième message. Au 6e message, l’impact est presque nul.

paper.li ça fonctione!
Delon Dan Zarrella, paper.li fonctionne plutôt bien. Lorsque la phrase «daily is out» apparaît sur un tweet, le taux de clics augmente. Je ne sais pas si l’impact est similaire sur des tweets rédigés en français. Avez-vous remarqué si votre taux de clics est supérieur lorsque vous utilisez paper.li?

Twitter fonctionne mieux le weekend et en fin de journée
Le taux de clics serait supérieur le weekend et en fin de journée. Je suis plutôt sceptique sur cette portion de l’étude. Je pense que le meilleur moment pour publier un tweet dépend de votre auditoire.

Ces quelques pistes sont intéressantes. Cependant, comme je vous le mentionnais, vous devez expérimenter et recueillir vos propres données pour déterminer votre stratégie de publication sur Twitter.
Benoit Descary

 

Vous pouvez consulter l’infographie de Dan Zarrella sur son blogue.

5 COMMENTAIRES

  1. Intéressant. D’autres études, dont je n’ai malheureusement pas gardé trace, tiraient à peu près les mêmes conclusions.

    Cependant, pour ce qui est du week-end, je reste aussi septique que vous, mon audience étant composée à 90% de pros du web…

    Quant à l’impact de Paper.li, là aussi j’ai un gros doute. A mon avis, les clics sont essentiellement générés par les mentions… Qui n’est pas curieux de savoir lequel de ses tweets a bien pu être sélectionné?

  2. Au cours d’une étude que j’ai réalisé pour mon mémoire de fin d’étude, j’ai également constaté qu’il était préférable de ne pas intégrer les hashtags en pleins milieu du tweet.

    C’est pour cela que j’intègre dès que possible le hashtag à la fin de ma phrase, après l’URL, alors que j’aurais pu l’intégrer en plein milieu #hashtag. 🙂

Comments are closed.